Comment se débarrasser du syndrome de l’imposteur ?

Vous est-il déjà arrivé de penser comme ceci: « Ma réussite est très certainement due à ma chance ». « Ce client a apprécié mon travail, mais qu’arrivera-t-il si je le déçois à l’avenir ? » « Même si mes résultats semblent très bons j’en suis souvent insatisfait ». « Qu’arrivera-t-il si les autres découvrent des lacunes dans mes compétences ? » …

Si oui, le diagnostic est sans appel. Vous êtes victime du syndrome de l’imposteur. Et savez-vous sous quel autre nom ce syndrome est-il également connu ?

Le syndrome de l’autodidacte ! Ce n’est donc pas une surprise qu’il touche un nombre important de porteurs de projets et de freelances. Vous souhaitez vous en débarrasser ? AGC Portage Salarial va vous donner des conseils pour atteindre l’épanouissement professionnel.

Le syndrome de l’imposteur, c’est quoi ?

Tout d’abord, rassurez vous. Le syndrome de l’imposteur n’est pas une maladie. Il s’agit au contraire d’un mécanisme psychologique très courant.

Mais comment se manifeste-t-il dans les faits ? La caractéristique principal du syndrome de l’imposteur est que les personnes qui en souffrent ne peuvent s’empêcher d’émettre des doutes sur leurs compétences et ce malgré une vie professionnelle pleine de réussites. Ainsi, elles vont penser que ces réussites proviennent de la chance, des circonstances, d’une autre personne… Jamais d’elles-mêmes.

Pourquoi le syndrome de l’imposteur est problématique ?

La perte de confiance personnelle qu’amène le syndrome de l’imposteur influence parfois les choix des personnes qui en souffrent. La peur de ne pas être à la hauteur peut les pousser à refuser des opportunités. Un autre personne pourra toujours accomplir les missions mieux qu’elles… Cette peur a une jumelle, la peur d’être démasqué. Selon les victimes, un jour ou l’autre les gens se rendront compte qu’ils sont incompétents.

On imagine sans difficulté l’anxiété dans laquelle évoluent les victimes de ce syndrome. Ce stress permanent fatigue l’organisme et rend le mental plus fragile.

Ainsi, le syndrome de l’imposteur est un des meilleurs antagonistes des freelances. En effet sans confiance en soi, il est compliqué de se vendre, de proposer des tarifs adaptés à vos efforts et de profiter pleinement de votre activité.

Dites au revoir au syndrome de l’imposteur ?

Se débarrasser du syndrome de l’imposteur est un processus qui prend du temps et qui nécessite un gros travail intérieur. Prenez conscience de ce qui vous freine et vous pourrez lutter plus efficacement.

Exprimez-vous !

Il est nécessaire que vous preniez conscience de ce qui vous fait souffrir. Ensuite, exprimez-vous ! Soit avec vous-même devant la glace soit avec quelqu’un qui a toute votre confiance. S’exprimer sur ses sentiments est la première étape qui vous fera vous sentir mieux.

Accepter vos défauts vous permettra d’écarter de vos pensées la personne parfaite que vous essayez de devenir. Vous finirez aussi par accepter que les personnes de votre entourage n’attendent de vous que ce que vous pouvez offrir. La perfection n’en fait pas partie.

À travers l’acceptation, vous arrêterez d’être focalisé sur les défauts minimes de votre travail. Vous pourrez accueillir le positif des grands accomplissements que vous avez réalisé ou bien qu’il vous reste à réaliser.

Soyez indulgent avec vous-même

Soyez la personne que vous respectez le plus dans votre vie et comportez-vous comme tel. Oubliez l’agressivité envers vous-même. Ne jugez pas le moindre de vos faux-pas.

Respectez-vous lorsque vous faites une erreur. Ne pratiquez pas l’autoflagellation. Si vous ne pouvez pas accepter vos défauts, qui le fera à votre place ?

Essayez de vous visualiser comme un allié de votre propre réussite. Vous êtes deux à porter votre projet, vous et votre subconscient. Soyez compréhensifs l’un envers l’autre et aidez-vous en vous motivant.

À force de pratique, vous apprendrez à déceler les qualités de votre travail.

Ne vous comparez pas

Vous souhaitez perdre toute estime personnelle ? Comparez vous aux autres…

Il est beaucoup plus simple de percevoir des qualités chez les autres que chez soi-même et ceci a pour effet de dévaloriser l’image que vous pouvez avoir de vous-même. De plus, plus on apprécie une personne, plus on a tendance à l’idéaliser. Ainsi, si l’on prend exemple sur quelqu’un, on aurait tendance à l’imaginer sans faille. Pourtant, tout le monde connait le doute, la peur ou le sentiment d’être en dessous des espérances.

Pensez également que vos collègues et concurrents sont différents de vous. Si quelqu’un fait appel à vous c’est qu’il a déceler les qualités qu’il recherchait chez un freelance.

 

Si votre syndrome s’avère un réel frein et que vous ne percevez pas d’amélioration malgré la pratique de ces quelques conseils, peut-être que le problème est ancré plus profondément. Un accompagnement avec un spécialiste comme un coach de développement personnel peut être une bonne chose.

Vous souhaitez en savoir plus ? AGC Portage Salarial possède de nombreuses implantations dans toute la France. Nous vous garantissons une mise en marche de votre activité dans les plus brefs délais en limitant les démarches administratives.

N’hésitez pas à découvrir nos différentes implantations et à les contacter pour bénéficier de toutes les informations nécessaires à l’accompagnement de votre activité Freelance. Vous pouvez également suivre notre page LinkedIn pour bénéficier de toute l’actualité du Portage Salarial.