En plein Essor

Le portage salarial, en plein essor, est devenu une profession à part entière.

 

Plus souple que le salariat et plus sécurisant que le travail indépendant, il séduit 70.000 personnes en France.

Cette forme atypique d’emploi se dote d’une convention collective entérinant son existence en tant que branche.

Ni tout à fait salarié ni tout à fait indépendant. Statut hybride, qui vise à conserver les atouts des deux sans les inconvénients, le portage salarial est devenu une profession à part entière, après la signature à l’unanimité fin mars 2017 par les syndicats d’une convention collective. Un projet caressé depuis dix ans. Ce texte donnera naissance à la branche d’activité du portage salarial.

Comment fonctionne le portage salarial ? Cette forme atypique du travail met un tiers, AGC, la société de portage, entre le porté – le travailleur autonome – et son ou ses clients. Le travailleur est salarié d’AGC portage, en CDI ou CDD.

Il bénéficie donc à 100% de la protection sociale qu’il n’a pas en tant qu’indépendant. En outre, AGC Portage s’occupe de toutes les démarches administratives, propose des formations ou un accompagnement à l’autonomie de l’expert

Source PEPS